Projets spécifiques

Ces projets sont l’occasion pour Miguel Nosibor, de faire se rencontrer des publics qui n’ont pas l’habitude de danser ensemble (exemple : jeunes danseurs de Arles et Aubagne ou public en situation de handicap et jeunes danseurs). Ces projets sont aussi des terrains d’expérimentation pour nourrir le travail de création.

Partenariat avec la fondation SNCF

C’est dans le cadre de l’appel à projet « Vivre ensemble en partageant nos différences » et avec le soutien de la Maison des Associations de la Ville d’Aubagne que la compagnie EN PHASE a monté 3 projets de création en danse hip-hop, avec des danseurs amateurs :
La troisième année, en 2017,
s’inscrivait dans la continuité du projet de 2015
en incluant 4 jeunes suivis par un éducateur de l’ADAP 13
La deuxième année, en 2015, proposait à ces mêmes jeunes, d’aller rencontrer, échanger et participer à un projet de création chorégraphique avec des personnes en situation de handicap, du foyer d’hébergement Henri Vacher du C.A.T La Gauthière à Aubagne.
La première année, en 2013, consistait à donner la parole au groupe de jeunes danseurs «confirmés» aubagnais. Un film intitulé « Etre né sur la même terre » a été réalisé en partenariat avec l’association Com’ETIK diffusion (vidéo participative) qui relate l’aventure entre : danse et parole.

Partenariat avec le festival « LES SUDS A ARLES »

Depuis 2000, Miguel Nosibor est invité à donner un stage pendant toute la semaine du festival, puis à intervenir tout au long de l’année, en direction des jeunes dans les quartiers d’Arles. En 2015, Miguel participe au projet de création « LA NUIT DES FLEUVES ».

Partenariat avec “Chœur à l’Ouvrage”

“Tous en Bal” est un projet mené par la compagnie En Phase qui consiste à proposer sur Aubagne entre janvier et juin puis entre septembre et décembre 2019 deux ateliers de danse hip-hop par mois, gratuits et ouverts à tou.te.s, quelle que soit son niveau de danse, son origine sociale, ses revenus, son âge, son sexe ou encore son physique.
Au delà de permettre un croisement de publics issus d’horizons différents, ce projet permet aux participants d’apprendre et de construire ensemble une ou plusieurs chorégraphies de danse hip-hop et de les restituer lors d’événements publics tels que le Grand Bal Hip-Hop, clôture du festival Impulsion en avril.
Le projet Tous en Bal est rendu possible grâce au soutien du fonds de dotation Choeur à l’Ouvrage.