La compagnie En Phase

La Compagnie En Phase est une association culturelle qui crée du lien social grâce à la danse hip-hop “pour tous”, en direction des publics jeunes, notamment, voir fragilisés et/ou éloignés de l’offre culturelle, et participe au “mieux vivre ensemble” sur son territoire en favorisant le rapprochement, la rencontre et les échanges entre publics différents. Son but premier est donc la recherche d’une utilité sociale.
Tout au long de son parcours, Miguel Nosibor va construire et nourrir ce lien entre création et transmission. Acte artistique, acte citoyen, Miguel Nosibor est à la fois un artiste et un médiateur social, un acteur engagé au service de la communauté et d’un mieux vivre ensemble. Après plus de 15 années passées à se former, à créer, à sensibiliser, à rencontrer, à danser, à rechercher… Miguel Nosibor crée en 2007, sa propre compagnie pour étendre et partager sa démarche tant dans la création artistique que dans la transmission de son art.

Pour répondre aux objectifs et à la volonté artistique de Miguel Nosibor, l’association En Phase articule ses actions autour de trois grands axes :

Création :

  • Des pièces chorégraphiques écrites et/ou interprétées entre autres par Miguel Nosibor lui-même telle que le spectacle « Récidive » dernière création originale de l’artiste, en cours d’élaboration en 2020-21.
  • Des créations participatives avec des professionnels et amateurs telles que le spectacle Tous en Bal ou Ma parole hip-hop.
  • Des créations collaboratives avec d’autres artistes professionnels.

Transmission :

  • Des ateliers de danse hip-hop proposés tout au long de l’année scolaire aux jeunes aubagnais et issus des villes et communes environnantes.
  • Des stages de danse hip-hop d’une semaine proposés durant les vacances scolaires.
  • Des sessions techniques proposées une fois par mois afin de peaufiner la technique des danseurs amateurs.
  • Des projets scolaires avec des ateliers de danse hip-hop proposés directement dans des établissements scolaires.
  • Des projets spécifiques avec des ateliers proposés dans des structures d’accueil de publics spécifiques (personnes en situation de handicap, en réinsertion sociale…)

Valorisation :

  • Avec le festival Impulsion, rendez-vous de la culture hip-hop, des restitutions d’ateliers y sont tenues avec par exemple la Scène Jeunes Talents ou encore le Grand Bal hip-hop. Lors du festival, il est proposé au public de découvrir des spectacles de compagnies de danse professionnelles ou encore des artistes pratiquant une discipline liée à la culture hip-hop.

 

« Depuis 20 ans, mon travail de transmission et de sensibilisation à la danse hip hop, sur le terrain auprès des enfants, des jeunes et des adultes, dans quelque milieu que ce soit, inspire et nourrit mon travail de création. Pour moi, l’un ne va pas sans l’autre.

Je défends cette complémentarité car je pense qu’il est nécessaire de proposer, au public, la possibilité de donner à voir (un spectacle sur scène) et de donner à faire (participer à un atelier).
Je cherche, aujourd’hui avec ma propre compagnie créée en 2007, en lien avec d’autres artistes, les projets et propositions qui nous permettent de « faire vivre la culture hip hop dans sa diversité, dans sa pluralité, dans son ouverture au monde » en prise avec les évolutions de notre société.

En tant que pionnier de la danse hip hop en France, je me sens un « passeur de cette culture » et je défends les valeurs DE RESPECT, DU FAIRE ENSEMBLE, DU PARTAGE, DE L’ECOUTE…

Dans chaque projet, je le constate, le public est très réceptif à ces messages, ce qui témoigne de la profonde nature humaine et généreuse de cette culture, trop souvent associée à des clichés.
Mon travail, comme celui d’Afrika Bambaataa, est de faire que cela change. »

MIguel Nosibor

Production : Compagnie En Phase – Réalisation : Mathilde Wallard
© Photo : Mathilde Wallard
© Photo : Yann Marquis
(création « Temps d’arrêt »)